Boire et Déboires

UN PROBLÈME NATIONAL, TOUTE POPULATION CONFONDUE

L’abus d’alcool dans l’archipel de Koh Samui (et la Thaïlande) est en train de devenir un problème national. Déjà en 2013, un rapport, conduit par le CAS (Centre d’études sur l’alcool), faisait état d’une recrudescence significative en matière de consommation d’alcool : en 2001, le Royaume de Siam se classait, alors, au 5e rang mondial avec 23,6 % de personnes ayant un problème de dépendance d’alcool.

En 2013, il se plaçait en tête de liste en Asie du Sud-Est, devant le Laos et les Philippines, avec 31,5 % de Thaïlandais âgés de 15 ans et plus qui boivent régulièrement de l’alcool, soit 17 millions de personnes !

L’abus d’alcool gagne toutes les classes sociales thaïlandaises, les régions du Nord-Est (Isan), avec 40 %, et du Nord du pays, avec 23%, étant les plus touchées par le phénomène. La pauvreté, liée au sous-emploi, peut expliquer un tel fléau, notamment, pour des jeunes qui n’ont pas de perspectives d’avenir.

UN BUDGET MOYEN DE 1 500 A 2 000 BAHTS / MOIS

L’alcoolisme n’est pas seulement un fait commun parmi les locaux, il touche aussi les Expatriés. Comme partout dans le reste du monde, ce sont les hommes qui sont le plus touchés par ce fléau : ils représentent à eux seuls 14 millions de consommateurs réguliers contre seulement 3 millions pour les femmes. Les statistiques montrent que ces derniers boivent en moyenne 7,1 litres d’alcool par an (contre 5,5 litres en 2001). En termes de boissons, cela équivaut à 226 bouteilles de bières, ou 25 bouteilles d’alcool durant l’année. De chiffres qui donnent le vertige…

A Koh Samui, l’alcool est facilement disponible et ne coûte pas cher. A la question : “Pourquoi choisir de boire tous les jours ?“, la plupart des locaux répondent : “C’est la chose à faire et cela permet de se sentir bien“. La majeur partie des consommateurs d’alcool locaux dépensent entre 1 500 et 2 000 Bahts par mois (une belle somme !). En ce qui concerne les expatriés, le budget moyen se monterait entre 2 000 et 5 000 Bahts par mois, certains prétendent dépenser jusqu’à 30 000 Bahts ! Il faut dire qu’en matière de boissons, Koh Samui recèle de douceurs exotiques, mais aussi de breuvages de toutes sortes qu’ils soient alcoolisés ou non… 

UN FLÉAU QUI TOUCHE DE PLUS EN PLUS DE JEUNES THAÏS

A Koh Samui (et en Thaïlande), plus de 60 % des accidents de la circulation sont du à l’alcool au volant, et le pourcentage augmente drastiquement au moment des fêtes (notamment, pour “Songkran”, le Nouvel An thaï). Un autre danger prend racine depuis de nombreuses années : la violence domestique. Elle a tendance malheureusement à se banaliser à cause de l’alcool. De plus, beaucoup de professionnels thaïs tirent la sonnette d’alarme sur le fait que les enfants sont les témoins réguliers de la (sur)consommation de leurs proches (famille, amis) et sont susceptibles, par la suite, de boire et d’abuser de l’alcool à leur tour.

Enfin, l’alcool touche, de plus en plus, les jeunes Thaïlandais : 2,6 millions d’adolescents ou de jeunes adultes sont considérés comme alcooliques dans le pays, un chiffre en constante augmentation. Malgré les mesures drastiques prises par le gouvernement pour tenter d’enrayer l’abus d’alcool, le problème reste entier. Pour beaucoup, il est urgent pour les Thaïs, mais aussi pour les expatriés, d’être mieux informés sur les risques d’une telle dépendance, mais surtout, qu’ils peuvent être épaulés et obtenir de l’aide à tout moment.

Source : Kohlidays

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2018 Copyright - Jadea Co., td. Samui | website handcrafted with by Jadea-samui.com