“Constitution Day”

UNE FÊTE NATIONALE

Lundi 10 Décembre sera férié en Thaïlande. Ce jour-là, on commémore la “Journée de la Constitution” (“Constitution Day”, accompagné du “Constitution Day Holiday”) qui célèbre le passage du Royaume à un régime de Monarchie Constitutionnelle en 1932. Depuis lors, la Thaïlande compte 20 Constitutions et Chartes, et de nombreux Gouvernements autant que de Coups d’Etat. Mais tous les Gouvernements ont toujours reconnu le Roi comme Chef de l’État.

PETITE HISTOIRE DE LA MONARCHIE CONSTITUTIONNELLE EN THAÏLANDE

Au début des années 1930, la Thaïlande (alors appelée “Siam”) souffrait économiquement des effets de la Grande Dépression. Le Roi de l’époque, “Rama VII”, était considéré par beaucoup, comme n’ayant pas assez d’expérience pour faire face à tous les problèmes qui affectaient son pays. Cette situation conduisit un groupe d’intellectuels et de hauts gradés a formé un groupe appelé le “Parti Populaire” (“Khana Rasdr”). Cette formation politique, dirigée par Luan Pradit Manudharm, proposa au Roi l’option de rester sur le trône, tout en réduisant son pouvoir, sans effusion de sang, créant ainsi une Monarchie Constitutionnelle. Ce dernier accepta toutes les revendications des révolutionnaires et signa la première Constitution du pays, ayant déjà préparé la transition vers une Démocratie pour la Thaïlande.

Avec l’instauration de la nouvelle Constitution, le Roi et la Monarchie restèrent en place avec le souverain en tant que Chef de l’Etat, des Armées et Défenseur de toutes les Religions.

Depuis 1932, la Thaïlande a égrainé 20 Constitutions ou Chartes, mais toutes ont été une variation d’une Monarchie Constitutionnelle. Cette constante de la Monarchie pendant les périodes de grands changements reflète le respect et l’admiration que le peuple thaïlandais a pour sa Monarchie.

Durant toute son histoire, le Royaume de Siam a connu de nombreuses tentatives de Coups d’Etat et d’importantes bouleversements politiques internes, mais le Roi a toujours conservé sa place et continue d’être protégé par la Constitution, considéré par le peuple comme un symbole de stabilité et d’unité pour le pays.

UNE NOUVELLE CONSTITUTION

En Avril 2017, le Royaume a adopté une nouvelle Constitution élaborée par la Junte qui est au pouvoir depuis 4 ans après un nouveau Coup d’État, suite à la crise ouverte qui opposait les “Chemises Jaunes” (pros Royauté et milieu des affaires) aux “Chemises Rouges” (qui souhaitent plus de représentation des classes populaires). Le Gouvernement a assuré que cette Constitution permettrait le retour de la stabilité, tandis que les opposants au pouvoir en place craignaient, au contraire, un important recul démocratique.

Malgré tout, le 6 Avril 2017, le Roi “Rama X” a signé la Constitution préparée par les militaires et approuvée par Référendum quelques mois auparavant. C’est la 20e Constitution depuis 1932.

Le texte, officiellement approuvé par 61% des électeurs en 2016, a été remanié à la demande du nouveau Roi, à propos d’articles concernant sa fonction. C’est un événement assez rare en soi, mais qui sous-entendrait que le Monarque souhaite conserver une certaine indépendance face aux militaires.

Depuis toujours dans l’histoire de la Thaïlande, le Roi est un pilier de la société, qui le hisse au rang de demi-Dieu. Cette position unique lui confère une aura avec laquelle les militaires doivent transiger. Ces derniers se présentent, d’ailleurs, en garants de la légitimité Monarchique pour justifier leur action depuis 4 ans.

TRADITIONS, COUTUMES ET ACTIVITÉS EN CE JOUR

Partout, en Thaïlande, durant le “Constitution Day”, il y a de nombreuses festivités qui ont lieu. Les bâtiments sont décorés de drapeaux nationaux, de portraits du Roi et d’illuminations lumineuses. Une manière pour le peuple thaïlandais de montrer sa gratitude envers son Roi et faire partie de la gouvernance de la Thaïlande.

Le Gouvernement encourage plusieurs activités telles que des séminaires et des expositions dans le but de promouvoir la compréhension de la Constitution et le fonctionnement de la Monarchie Constitutionnelle du pays.

Les autorités thaïes espèrent, ainsi, encourager les nouvelles générations à être concernées par l’avenir du Royaume et devenir des citoyens actifs, tout en exerçant leur Droit de Vote.

Source : Kohlidays

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2018 Copyright - Jadea Co., td. Samui | website handcrafted with by Jadea-samui.com