Drapeaux Thaïs, l’Histoire derrière le Symbole

PATRIE, RELIGION, ROYAUTÉ, LES 3 PILIERS DE LA NATION

2017 aura été l’année du deuil national, due à la mort de Feu Sa Majesté, le vénéré Roi Bhumibol Adulyadej. Sa crémation qui a eu lieu le 26 Octobre 2017, a été le climax d’une année riche en émotion, où tout le peuple thaï s’est retrouvé uni dans la douleur et la peine. Durant cette période, d’innombrables drapeaux ont orné les rues, les quartiers, les avenues, les administrations… réitérant l’importance de la Nation au cœur des habitants du Royaume.

Il en fut de même pour Koh Samui, où les étrangers ont pu découvrir l’importance des drapeaux aux yeux du peuple thaï. En effet, lorsque l’on arrive pour la première fois sur l’île (et dans le Pays du Sourire), on est souvent surpris de voir le nombre important de drapeaux qui agrémentent les routes, les maisons, les temples, les commerces ou les écoles… La raison en est simple : les Thaïlandais sont foncièrement liés à leur Nation, et le drapeau représente un emblème puissant, qui symbolise les 3 piliers sur lesquels sont fondés le Royaume : la Patrie, la Religion et le Roi. Des signes forts qui nécessitent un profond respect pour un peuple fier et profondément rassemblé autour de ces 3 symboles, malgré leurs différences… Petit historique concernant les drapeaux.

DRAPEAUX : COULEURS ET SYMBOLES AU COURS DES SIÈCLES

Avant 1782

Nul ne sait exactement à partir de quand le premier drapeau fut utilisé. Il semblerait qu’il ait été employé depuis des temps ancestraux. Les premiers vestiges d’un drapeau rouge uni remonterait à l’Âge d’Or du Royaume d’Ayutthaya, durant le règne du Roi Narai (1590-1605).

Durant cette période, le pays utilisait ce drapeau comme pavillon pour les navires thaïs.

1782 – 1809

Le drapeau rouge uni fut adopté jusqu’au règne du Roi Rama I. Cependant, les Malais usaient, eux aussi, un drapeau de couleur similaire.

Dés lors, le Monarque exigea qu’on y rajoute la Roue de Vishnou en plein cœur du drapeau qui avait l’habitude de siéger sur les navires royaux.

1809 – 1851

Au cours du règne de Rama II, 3 éléphants furent offerts au Roi qui fut profondément touché par ce geste. Il décida, aussitôt, d’installer un éléphant blanc au centre de la Roue de Vishnou dans le drapeau. Celui-ci n’était employé seulement que sur les navires royaux lorsqu’ils voguaient pour commercer avec les pays limitrophes.

Malgré tout, le drapeau rouge uni continuait d’être utilisé pour les embarcations privées.

1851 – 1916

Lors de son règne, le Roi Rama IV prétexta que le drapeau rouge uni employé sur les bateaux privés ne différenciait pas assez nettement les bateaux thaïs des navires étrangers. Pour surmonter ce problème, il ordonna de retirer la Roue de Vishnou et de laisser seul l’éléphant trôner sur le drapeau.

Dès lors, celui-ci fut omniprésent sur toutes les embarcations, qu’elles furent royales ou privées.

1916 – 1917

En 1916, le Roi Rama VI corrigea légèrement le drapeau, en représentant le pachyderme sur une marche et orienté vers la droite.

1917

Cette année-là, un incident affligea profondément le Roi Rama VI : il aperçu un jour le drapeau hissé par erreur, à l’envers, sur son mat, montrant l’éléphant dans une position inadéquate et peu respectueuse du symbole royal qu’il était censé représenté. Aussitôt, l’animal sacré fut enlever du drapeau !

Plus tard, le Monarque fut influencé par le graphisme résolument plus moderne des drapeaux européens (notamment, français) qui étaient, à l’époque, presque tous composés de bandes verticales ou horizontales. Son choix se porta sur un drapeau rouge avec des raies blanches comme emblème national.

Ce drapeau est vénéré et on ne doit, sous aucun prétexte, s’asseoir ou marcher dessus. Les couleurs nationales ne peuvent, en aucun cas, être utilisées pour confectionner des vêtements. Vous ne verrez jamais de T-shirt ou short aux couleurs nationales. Les créations fantaisistes avec le drapeau sont interdites.

1917 – De nos Jours

Par la suite, toujours en 1917, le Roi Rama VI adopta une version plus affinée du drapeau avec une symbolique bien définie :

  • Le Rouge pour la Nation,
  • Le Blanc pour la Foi et la Pureté du Bouddhisme Theravâda (forme de bouddhisme dominante en Asie du Sud et du Sud-Est),
  • Le Bleu pour la Monarchie (cette couleur étant celle du Roi Rama VI)

Adoptée le 28 septembre 1917 par décret du Roi Rama VI, cette ultime et toujours actuelle version du drapeau national (“Trairong Thong”, signifiant “drapeau tricolore”) est hissée de nos jours tous les matins à 8 heures devant les bâtiments officiels, accompagnée, généralement, de la diffusion de l’hymne national. Les couleurs sont descendues tous les soirs à 18 heures.

Important ! 

Les bureaux du Gouvernement et les écoles doivent hisser le drapeau à 8 heures du matin et le descendre à 18 heures.

LES DRAPEAUX DE LA MONARCHIE

Le Drapeau de Feu Sa Majesté le Roi Bhumibol Adulyadej (Rama IX)

Dès 1911, lorsque le Bhumibol Adulyadej (Rama IX) logeait au Grand Palais, l’étendard “Maharaja” était hissé au-dessus de ses appartements. C’est un drapeau carré, orné d’un Garouda rouge sur fond jaune (cette dernière est la couleur du lundi, jour de naissance du Roi Bhumibol Adulyadej). Le Roi est né le 5 Décembre 1927, il est décédé le 13 octobre 2016.

Quand Feu Sa Majesté avait l’habitude de se déplacer, le même étendard flottait à l’avant des voitures. Le centre représente le Monogramme Royal (“ภ ป ร: ภูมิพล อดุลย เดช ป รม ราชาธิราช” : Bhumibol Adulyadej Paramarajadhiraja – équivalent à Bhumibol Rex, dit Rama IX), complété par le symbole thaïlandais pour la syllabe sacrée “Aum” et la grande couronne de la victoire. Chaque année, durant les quelques semaines qui précédaient l’anniversaire du Roi Bhumibol Adulyade, les rues et bâtiments officiels étaient remplis de drapeaux jaunes avec l’emblème du défunt Roi.

Le Drapeau de Sa Majestée la Reine Sirikit

Drapeau personnel de Sa Majestée la Reine Sirikit, le bleu (la couleur du mercredi, jour de naissance de la Reine), le centre représente le monogramme royal de la reine Sirikit (“ส ก: สิริ กิ ติ์ กิ ติ ยาก ร” : Sirikit Kitiyakara), complété par la grande couronne de la victoire. Elle est née le 12 Août 1932.

Chaque année, durant les quelques semaines précédent l’anniversaire de la Reine, les rues et bâtiments officiels sont remplis de drapeaux bleus avec l’emblème de Sa Majesté.

Le Drapeau de Sa Majesté le Roi Maha Vajiralongkorn (Rama X)

Drapeau personnel de SAR le Roi Maha Vajiralongkorn, le jaune, (la couleur du lundi, jour de naissance du Prince Héritier, au même titre que son père, Feu le Roi Bhumibol Adulyadej).

Il est né le 28 Juillet 1952.

Le Drapeau du Bouddhisme Thaïlandais

Drapeau jaune avec une roue du “Dharma” rouge, utilisé comme emblème bouddhique en Thaïlande.

Emblème de la Thaïlande

Le blason de la Thaïlande est représenté par “Garuda” ou “Phya Khrut”. Il porte une couronne, possède un torse et des bras humains, ainsi que des plumes et pattes d’oiseau. “Garuda” est une figure mythique de l’hindouisme et du bouddhisme. Il est l’emblème des monarques thaïlandais et d’autres membres de la famille royale. Tous les documents administratifs officiels arborent “Garuda” en entête.

Dans le blason thaïlandais et dans les étendards royaux, il apparaît de “gueules” (le “gueules” est un émail héraldique de couleur rouge), et portant une couronne.

Il existe aussi de très nombreux emblèmes et drapeaux, célébrant toutes sortes d’événements importants (notamment, différents anniversaires du Roi, mais aussi l’emblème de la dynastie “Chakri”, représentant le “Chakra” et “Trisula”…), ou affiliés aux différents membres de la famille royale.

Source : Kohlidays

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2018 Copyright - Jadea Co., td. Samui | website handcrafted with by Jadea-samui.com