Koh Samui : 11 Temples (“Wat”) à visiter d’urgence

DES MERVEILLES CULTURELLES DISSÉMINÉES DANS TOUTE L’ÎLE

L’île de Koh Samui est, surtout, célèbre pour ses très belles plages de sable blanc qui parsèment l’île, ainsi que pour sa production de noix de coco (premier producteur de Thaïlande). Cependant, au gré des promenades à l’intérieur des terres, on découvre une surprenante culture bouddhiste. Entre ses nombreux temples aux couleurs chatoyantes, ses statues anciennes aux formes sensuelles, sans oublier les moines momifiés remarquablement bien conservés, l’île vous séduira par ses merveilles à découvrir. .

Les raisons sont multiples qui poussent les voyageurs à explorer les lieux de culte bouddhistes à Koh Samui : la curiosité, la recherche spirituelle, le goût pour l’esthétisme, l’intérêt pour l’histoire… Quoiqu’il soit, lorsque vous pénétrez dans les temples de l’île, vous trouverez une réponse à votre quête.

Ces édifices sont d’incroyables merveilles du riche passé architectural thaïlandais, qui vous captiveront par leurs somptueux ornements, leurs formes remarquables, leurs couleurs chatoyantes ou leurs lignes qui semblent se fondre dans le ciel.

WAT PRA YAI (BIG BUDDHA)

De loin, le monument le plus visité de Koh Samui. Impressionnante, située dans un temple ouvert, érigée de 12 mètre de haut, la statue en or du Bouddha est visible de loin. Il est aisé de trouver le chemin pour y accéder. On la voit de partout (même de l’avion).

Depuis la plage de “Big Buddha”, vous arrivez à une presque île, grimpez quelques marches. Elle est si imposante qu’elle vous donnera le vertige. Du haut des marches, vous observerez une superbe vue de l’île. Étincelant dans la nuit, le Bouddha vous donnera l’impression de veiller dignement sur vous.

Dans l’enceinte du Wat, sont réunis plusieurs bâtiments religieux que veillent avec bienveillance les moines. Les heures les plus fréquentées par les touristes se situent entre 10 h et 16 h. Pour y être plus tranquille, mieux vaut s’y rendre tôt le matin ou plus tard dans la soirée. Le site est entouré de petites échoppes de souvenirs et de restaurants.

Google Map

WAT PLAI LAEM

Situé dans le Nord-Est de Koh Samui, le Wat Plai Laem est un temple bouddhiste, qui se trouve à proximité du Wat Phra Yai.

C’est un édifice moderne, niché au bord d’un lac, et qui offre une très belle vue sur l’étendue d’eau. Les fidèles ont l’habitude de nourrir les poissons qui s’y trouvent, en échange d’un don. L’une des principales attractions de ce site est l’immense statue blanche représentant “Guanyin”, la déesse de la Compassion et de la Miséricorde, avec ses 18 bras. Une autre statue représente le “Bouddha Rieur”.

Toutes 2 sont placées à quelques dizaines de mètres l’une de l’autre, en plein air, sur des plateformes, entourant le temple principal. L’édifice incorpore des éléments de traditions chinoises et thaïlandaises. Cet endroit est un lieu de recueillement très fréquenté par les habitants de l’île.

Google Map

WAT SAMRET

Cet ancien temple serait le Gardien de l’antique “Bouddha de Marbre Blanc”, dont beaucoup pensent, et notamment les moines résidents, qu’il serait âgé de plusieurs centaines d’années. Il abrite aussi en son sein le “Hall Secret des Bouddhas”, une petite “chapelle” contenant d’innombrables petites statues, dont la plus grande mesure 3 mètres et demeure en position allongée.

Ces statues sont d’une très grande valeur, et font l’objet de bien des convoitises. Aussi, les portes du Hall sont donc verrouillées, seul un moine peut ouvrir les portes sur demande.

Google Map

WAT KHIRI WONGKARAM

C’est un beau temple blanc qui dispose de quelques œuvres d’art remarquables et une architecture unique. Le toit du temple est fait de carreaux rouges, verts et jaunes, tandis qu’à l’entrée du monument, siège une petite statue de Bouddha en position assise.

Tout comme d’autres temples à Koh Samui, Wat Kiri Wongkaram dispose d’un cadre pittoresque et paisible. Il est facilement accessible depuis la “Ring-Road 4169”, à quelques 3,5 kilomètres de la route principale. Le Wat est, également, célèbre pour son moine momifié, le très renommé Loung Por Ruam.

Les visiteurs peuvent admirer l’individu qui est gardé à l’intérieur d’une cage de verre, assis dans la même position depuis 25 ans.

Google Map

WAT KHUNARAM

Ce temple est renommé, surtout, pour abriter un moine momifié du nom de Luong Pordaeng, orné de lunettes de soleil. Le premier effet que vous aurez en le voyant vous donnera une impression bizarre.

Au travers d’une vitre, vous verrez ce moine très vénéré à Koh Samui. Assis dans la position du lotus (position de méditation), il y est momifié depuis plus de 20 ans. La légende raconte qu’il est décédé en 1977 en atteignant le Nirvana. Vous y accéderez depuis Lamai, ce temple est très proche de Na Muang.

Derrière ce Wat, vous découvrirez d’autres édifices, ainsi qu’un escalier qui vous mènera sur une petite crique tranquille.

Google Map

WAT PRAPUTTATEPUNGKORN

Peu connu il y a encore quelques années, ce temple connaît un engouement grandissant et est de plus en plus visité. Le chemin pour y accéder s’avère souvent difficile d’accès et ne cesse de monter inlassablement. Mieux vaut se munir d’un 4×4 ou être adepte de randonnée pédestre (en 2-Roues cela peut devenir vite problématique).

Cependant, une fois arrivé là-bas, on ne peut être qu’émerveillé(e) par le panorama qui s’offre nous. C’est, certainement, le seul endroit de l’île où vous pourrez admirer Koh Samui dans son ensemble. A proximité du temple, une grande statue représentant Bouddha debout surplombe le domaine arboré et fleuri, entouré de sculptures où figurent tous les signes zodiacaux chinois.

A quelques mètres de là, un immense Bouddha couché prête sa stature imposante à la nature environnante.

Google Map

MAENAM CHINESE TEMPLE

Ce petit, mais très coloré temple chinois vaut bien une visite. Maenam Chinese Temple est situé à 50 mètres de la jetée de Maenam. A l’entrée, des dragons ornent et protègent le temple des mauvais esprits. En pénétrant à l’intérieur, sur la gauche, on y trouve une petite table avec quelques vieilles photos en noir et blanc qui évoque ce sujet.

Durant le Nouvel An chinois, le Wat est le centre de toutes les attentions et de nombreuses festivités (danse du lion, tambours, acrobates, pétards..).

Google Map

WAT SILA NGU (ou WAT RATCHATHAMMARAM)

L’originalité de ce temple tient dans la construction des murs et des toits en “Terracotta” de couleur rouge. Les sculptures sont finement ciselées et de toute beauté. En face de cet édifice, la pagode dorée reste un lieu de rite populaire. Selon la légende, le temple conserverait une relique du Bouddha.

Elle est souvent utilisée comme décor pour des tournages télévisés et cinématographiques.

Google Map

WAT GUAN YU

Mr Virach Pongchababnapa, un sino-thaï résidant à Koh Samui, a eu pour projet fou de construire une statue de bronze de 16 mètres de haut, d’un montant de 20 millions de bahts, qui sera dans l’avenir une des nouvelles grandes attractions touristiques de Koh Samui.

Dépassant “Big Buddha” de 4 mètres, l’oeuvre représente Guan Yu, un Seigneur de la Guerre chinois vivant au IIe siècle, durant la fin de la dynastie Han. Il a joué un rôle fondamental dans la guerre civile qui a conduit à la disparition de la dynastie des Han et à l’établissement de la période des “Trois Royaumes”, dont Liu Bei fut le premier empereur.

Au cours des siècles, Guan Yu s’est mué de simple être humain à un statut de demi-Dieu. Ses récits de guerres et sa vie ont été largement romancés (le fameux livre “Romance des Trois Royaumes”) et transmises à travers les générations. Ses frasques ont été glorifiées et sublimées, Guan Yu représentant la loyauté, la droiture et l’honnêteté aux yeux du peuple chinois. Il est devenu une figure du folklore chinois populaire à la fois dans les croyances taoïste, bouddhiste et confucianiste chinoises. De nos jours, de petits sanctuaires lui rendent hommage dans de nombreux magasins et restaurants chinois traditionnels.

Mr Virach s’est donné pour mission de renforcer la sensibilisation du patrimoine chinois Hainan au sein de Koh Samui. Le sanctuaire Guan Yu a pour objectif de devenir le centre de la communauté chinoise dans l’île. Des cours de mandarin gratuits, notamment, seront enseignés aux descendants des Chinois-Hainan, afin d’aider les enfants à renouer avec leur patrimoine.

Les murs du sanctuaire sont ornés de photos anciennes de résidents de Koh Samui, issus de lignée chinoise. Les familles chinoises ou originaires de mixité sino-thaïe sont encouragés à venir ajouter des informations sur leur arbre généalogique par l’intermédiaire de vecteurs de communication tels que l’écrit, portraits vidéo et audio, afin que les générations futures puissent garder le lien avec leurs aïeux.

Le futur grand projet comprend un bâtiment pour abriter un “Chinatown” avec des restaurants, boutiques et praticiens de médecine chinoise. Le sanctuaire sera aussi utilisé pour des mariages (coût de la cérémonie, 25 000 bahts).

Google Map

WAT KHAO CHEDI

Jusqu’à il y a quelques mois, ce monument en ruine avait été oublié pendant de nombreuses années. Maintenant que le chemin menant au Chedi a été restauré, il est plus facile d’accès. A environ 300 mètres à l’Ouest de Laem Sor Chedi, on distingue une colline. A la base de celle-ci, une petite cabane peut être vue. Puis, à 100 mètres à droite de cette demeure, le chemin est visible.

Elle conduit à un escalier qu’il faut monter pendant une dizaine de minutes environ. Au sommet, les ruines calmes et reposantes de Khao Chedi saluent l’explorateur intrépide. Au centre, trône le Bouddha Couché, un monument d’une grandeur de 10 mètres. L’endroit offre une vue magnifique sur les “5 Islands”. Construit à proximité d’un temple bouddhiste, ce lieu sacré est très respecté par les habitants de Koh Samui, mais peu fréquenté par les visiteurs. Lorsque l’on arrive dans ce lieu, un vrai sentiment de sérénité vous envahit.

Le panorama sur Laem Sor Bay et les îles avoisinantes est à couper le souffle.

Google Map

WAT BO PHUTTHARAM

Au mois de mai dernier, une cérémonie religieuse très importante a eu lieu pour bénir et célébrer ce nouvel édifice bouddhique au sein de Wat, situé à Bophut : une immense statue de couleur ébène trônant, assise, sur un vaste socle en forme de bateau (nommée “Sitting Monk Statue“).

Une des particularités de ce lieu est que vous pouvez pénétrer à l’intérieur de la statue et déambuler sur le pont du navire par l’intermédiaire d’un escalier qui mène à l’étage supérieur. Au cœur de la statue, il y a quelques articles et plusieurs amulettes, dédiés au moine qui a inspiré cette œuvre impressionnante, une personnalité religieuse très connue et très respectée en Thaïlande.

A l’étage, une vue panoramique vous accueille, ainsi que de nombreuses statues de Bouddha.

Google Map

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2018 Copyright - Jadea Co., td. Samui | website handcrafted with by Jadea-samui.com