Peau Blanche, dis-moi qui est la plus Belle ?

A Koh Samui (comme partout ailleurs en Thaïlande), tout comme les Occidentaux peuvent être obsédés par la plastique de leur corps, les Thaïlandais vénèrent le culte de la peau. Dans le Pays du Sourire, avoir la peau blanche est synonyme de beauté et de réussite sociale. Les Thaïs, et surtout, les femmes, sont obnubilés par l’idée d’avoir une peau claire. Dans une société où l’influence de la culture occidentale se fait de plus en plus pressente, la couleur de la peau est un marqueur social qui présente, en outre, “l’avantage” d’être visible immédiatement.

UN GAGE DE BEAUTÉ ET DE RÉUSSITE

Les Thaïlandais ont tendance à avoir une peau naturellement cuivrée et plutôt foncée du fait d’un climat très chaud et humide. Cependant, les locaux et, surtout, les femmes, ont bien compris que l’excès d’exposition au soleil n’est pas bon pour la peau. C’est pourquoi ils se protègent beaucoup plus que chez nous, d’autant que du soleil, ils en ont quasiment toute l’année.

Mais, surtout, avoir la peau foncée en Thaïlande signifie travailler dans les champs ou sur les chantiers et donc être au bas de l’échelle sociale. A l’inverse, avoir la peau claire (voire blanche) est synonyme de beauté, de richesse et de réussite sociale. Quand on connaît l’importance que les Thaïs attachent au statut et aux apparences, on comprend mieux.

Dans les médias, les publicités vantant les produits pour blanchir la peau se dévoilent dans tous les magazines et sur toutes les chaînes de télévision, imposant de nouveaux canons de beauté et critères de réussite et de pouvoir, une image renforcée par la présence de stars du petit et grands écrans, pour la plupart, issus de mariages mixtes, les fameux “Luk Krueng“, et qui possèdent la structure morphologique et la couleur de peau de leurs gènes occidentaux. Un modèle pour de nombreux locaux (notamment, pour la jeune génération).

UN MARCHÉ EN PLEIN EXPANSION

De plus, les femmes du Royaume qui ont la peau blanche sont plus recherchées par les hommes thaïs. Ici, la couleur de peau est dominante par rapport à la beauté plastique.

La stigmatisation liée à la peau foncée est si présente dans la culture thaïe qu’elle peut être utilisée de manière insultante : dire de quelqu’un qu’il est “Tua Dam” (“Corps Noir”) équivaut à le rabaisser. Pour cette raison, les locaux ne fréquentent, généralement, pas les bars pour “Farangs” car on y trouve souvent des femmes bronzées. Ici, il y a un vrai racisme dans le Royaume envers tous celles et ceux qui sont affublés d’une peau sombre.

A l’opposé, les femmes qui sont les plus convoitées ont souvent la peau très claire, elles en profitent pour dénicher un riche mari thaïlandais afin de s’élever socialement et ainsi détenir de nombreux privilèges et le prestige dû à ce rang.

Dans les grandes surfaces, vous trouverez des dizaines de produits pour blanchir la peau, un marché un plein expansion et particulièrement lucratif dans cette partie du globe (et en Asie, en général).

Avoir une peau blanche chez les Thaïs est, surtout, un critère qui permet de renforcer sa confiance en soi et sa capacité à séduire.

Source : Kohlidays

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2018 Copyright - Jadea Co., td. Samui | website handcrafted with by Jadea-samui.com