Mangoustan, le Roi des Fruits

Pour les habitants de l’archipel de Koh Samui (et les étrangers qui y résident), le Mangoustan est, certainement, l’un des meilleurs fruits au monde ! Il est considéré pour beaucoup comme le Roi des fruits en Asie (tout comme le Durian).

La Reine Victoria d’Angleterre aurait fait du Mangoustan son fruit favori, offrant même le titre de “Chevalier” à quiconque pouvait lui en assurer un approvisionnement régulier. Le Mangoustanier est, aujourd’hui, cultivé pour ses fruits dans toute l’Asie tropicale et dans certaines régions d’Amérique du Sud.

UN FRUIT TRÈS GOÛTEUX

Très populaire dans l’archipel de Koh Samui, comme partout ailleurs en Thaïlande, le Mangoustan est un fruit arrondi, violacé, de la taille d’une balle de golf. Sa peau, aussi appelée “péricarpe” est épaisse et amère. Elle renferme une chair blanche divisée en 5 à 8 quartiers (appelés les “arilles”), un peu à la manière d’une clémentine, au goût fin, mêlant agréablement l’acide et le sucré, avec un gros noyau lisse dans chaque quartier. Originaire d’Indonésie, le mangoustan (également, appelé “Mangouste”) est un fruit exotique très apprécié des gourmets, férus de Cuisine Thaïe.

Derrière sa coque épaisse et violacée, le Mangoustan cache une chair fondante d’un goût subtil et d’une blancheur nacrée aux arômes de pêche, d’ananas et de framboise. Il est juteux, à la fois sucré et acidulé, très rafraîchissant. L’écorce intérieure contient une grande quantité de latex jaune et gommeux.

Le fruit pèse entre 50 et 150 grammes. Mesurant de 4 à 7 cm de diamètre, il est rond et un peu aplati. Son écorce épaisse est lisse et de couleur vert-jaune. Elle devient pourpre à maturité. Le Mangoustan est disponible tout au long de l’année.

Le Mangoustanier possède une croissance très lente, et peut atteindre une taille de 15 mètres. Les feuilles de l’arbre sont persistantes, opposées, de forme oblongue, coriaces, d’un vert foncé et brillant sur le dessus, et mate en dessous. Elles peuvent mesurer jusqu’à 25 cm de longueur et possèdent des nervures vert pâle. Les fleurs du Mangoustanier sont de couleur jaune vert et rouge. Elles ont environ 5 cm de large.

Mentionné au VIIe siècle comme un arbre fruitier originaire de l’Asie du Sud-Est, le Mangoustanier aurait commencé à être cultivé en Thaïlande au début du XIXe siècle.

UN ALIMENT DOTÉ DE NOMBREUSES PROPRIÉTÉS MÉDICINALES

Plusieurs parties du Mangoustanier font l’objet d’usages médicinaux dans les pharmacopées asiatiques traditionnelles (Chine, Thaïlande, Inde, notamment). Généralement, en combinaison avec d’autres plantes. La peau du fruit, les feuilles de l’arbre et le cœur de son bois sont, par exemple, employés pour soulager les douleurs abdominales, traiter la diarrhée, les infections, l’inflammation, les allergies, la dépression et les troubles cutanés. Les herboristes de ces pays s’en servent aussi pour prévenir les troubles cardiovasculaires et le cancer.

Depuis quelques années, c’est surtout le fruit, le Mangoustan, qui retient l’attention des Occidentaux pour sa teneur en antioxydants. Celui-ci fait l’objet d’usages médicinaux en Asie, mais ce sont, surtout, les usages alimentaires de ce fruit tropical qui ont traversé les âges et les continents.

Il est riche en vitamines “C”, “E” et en béta-carotène. Il est, également, très riche en glucide : 16% de glucide le place devant la cerise et la mangue, mais peu énergétique.

En 2002, une firme américaine lance un jus de Mangoustan qu’elle commercialise comme un supplément alimentaire antioxydant par l’intermédiaire d’un réseau de vente à paliers multiples. D’autres entreprises offrent, maintenant, du jus de Mangoustan dans les magasins d’aliments naturels.

C’est un excellent fruit de diversification. En complément des fruits plus classiques, il contribue à la couverture de nos besoins alimentaires en fibres et en micronutriments. Relativement peu utilisé en cuisine, ce fruit exotique trop peu connu est idéal pour surprendre ses convives. Le Mangoustan peut être la base de succulents sorbets, mais aussi de bien d’autres préparations.

Attention ! Quand on ouvre un Mangoustan, la peau tâche. 

  • Nom thaïlandais : “Mang Kout
  • Le Mangoustanier (l’arbre) : “Ton Mang Kout
  • Le Mangoustan (le fruit) : “Louk Mang Kout

Sources : Kohlidays

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2018 Copyright - Jadea Co., td. Samui | website handcrafted with by Jadea-samui.com