Koh Samui “se met au Vert” pour protéger son Écosystème

Devant la prolifération de la pollution en matière de plastique et autres déchets ménagers, l’Office du Tourisme de Thaïlande (“TAT”) a décidé de travailler main dans la main avec les autorités locales de l’archipel de Koh Samui : éradiquer l’utilisation de plastiques à usage unique afin de préserver l’écosystème de l’île, tout en favorisant le recyclage et la gestion des ordures… L’objectif semble inatteignable tant les mauvaises habitudes en la matière perdurent depuis des décennies au sein de l’île.

Cependant, pour les autorités du Royaume (qui semble enfin avoir pris conscience du danger imminent), l’information, l’éducation et la sensibilisation sont les maîtres mots pour que s’opère une véritable dynamique parmi les habitants de Koh Samui. Depuis un certain temps déjà, des association locales ont montré l’exemple, suivies par de très nombreux résidents (thaïs et étrangers), tous très sensibilisés par le problème, qui souhaitent que perdure la magnificence de ce lieu paradisiaque, malgré les menaces qui rôdent, même si le changements des habitudes risquent de prendre du temps…

Dorénavant, de nombreux magasins et commerces locaux de Koh Samui font campagne contre les plastiques à usage unique (à l’exemple de certains “7/11” et “Family Mart” qui ne mettent plus systématiquement à disposition des sacs plastique ou des pailles pour l’achat d’un(e) seul(e) article ou boisson). La plupart des hôtels, ainsi que les entreprises liées au tourisme contribuent à montrer la voie en matière de gestion responsable des déchets en respectant le principe des trois “R” : “Réduction”, “Réutilisation” et “Recyclage”. Les Resorts de luxe de l’île ont été parmi les premiers à utiliser la paille à base de plantes (une véritable révolution !) afin de défendre des activités touristiques plus durables.

A ce titre, des organisations à but non lucratives telles que “Trash Hero Koh Samui” ou “Samui Clean” font un travail absolument remarquable en matière d’action, sensibilisation et éducation. Grâce à toutes ces forces réunies, les autorités locales ont constaté une augmentation du nombre de sacs en tissu réutilisables, lors des achats, tandis que les visiteurs et les résidents se mobilisent pour contribuer à la propreté de l’île. Ainsi, la réduction des déchets semble gagner peu à peu du terrain parmi les entreprises thaïlandaises soucieuses de l’environnement (même si l’on dénote encore l’existence de décharges sauvages dans plusieurs endroits de Koh Samui).

Pour information, la Thaïlande est devenue le premier pays d’Asie à s’associer aux efforts mondiaux de nettoyage des océans visant à réduire les débris le long des régions côtières du pays, en particulier dans les zones touristiques prisées de la côte Est, du Golfe de Thaïlande et de la mer d’Andaman.

Sources : Kohlidays et TAT News

SENSIBILISER ET ÉDUQUER

“TAT” renforce sa stratégie en matière de tourisme responsable en annonçant une nouvelle initiative de collaboration intitulée “Travel Thailand in Style, Reduce Plastic Waste” (“Voyagez en Thaïlande avec Style, réduisez les déchets plastiques”) avec l’aide de divers intervenants locaux, dans le but de réduire de moitié les déchets liés au tourisme d’ici 2020…

Ces initiatives de collaboration et de suivi ont pour but d’encourager les touristes et les entreprises/commerces de Koh Samui à résoudre les problèmes de déchets générés par le secteur du tourisme sur le territoire de l’île.

Pour le Gouverneur de “TAT”, cette collaboration devrait servir de catalyseur dans les secteurs des voyages et du tourisme dans l’archipel. Ces activités ont pour but d’inculquer une conscience environnementale et d’encourager les touristes à voyager de manière responsable, en ne laissant que des empreintes de pas (et pas de déchets ni de plastique), tout en ne gardant que de bons souvenirs.

“TAT” a décidé de jouer un rôle de premier plan en fournissant un soutien et des recommandations sur la manière de réduire les déchets et les plastiques à usage unique. Les autorités locales vont œuvrer pour la consommation d’articles réutilisables ou durables (comme des pailles à boire à base de plantes plutôt que des pailles en plastique, des sacs en coton au lieu de sacs en plastique, des gobelets à eau au lieu de bouteilles en plastique, des ustensiles de cuisine réutilisables au lieu d’articles en plastique ou en mousse à usage unique..).

Par ses actions, “TAT” désire amplifier son engagement en faveur de la conservation de l’environnement marin et des océans de la Thaïlande, ainsi que du sauvetage des animaux marins en péril, les plus menacés par le plastique.

Avec certains des paysages les plus spectaculaires de Thaïlande, il n’est pas surprenant que les visiteurs de Koh Samui continuent d’augmenter à un rythme étonnant. Avec cet afflux, il est nécessaire de trouver un équilibre entre le service concurrentiel de haut niveau et l’impact environnemental. Heureusement, alors que l’attention s’est tournée vers l’exploration des moyens de préserver le fragile écosystème de l’île, les voyageurs peuvent aider et épauler la communauté thaïlandaise locale, en générant moins de déchets, tout en profitant pleinement de leurs vacances.

Malgré les efforts du Gouvernement, l’archipel de Koh Samui a encore du mal à comprendre quoi faire de ses eaux usées et déchets. En Mars 2018, Koh Samui disposait de 250 000 tonnes de déchets qui s’accumulaient continuellement car l’incinérateur de l’île est en panne depuis près de 10 ans ! Les autorités auraient donné 9 millions US Dollars à Koh Samui, cette année, pour traiter les déchets, qui d’après ce qui se dit, seraient expédiés vers le continent thaïlandais pour être incinérés ou simplement enterrés… Cependant, une grande partie de ces déchets finirait dans les eaux émeraudes de l’île.

1 réponse
  1. Jacques descaillaux
    Jacques descaillaux dit :

    Nous essayons avec nos modestes moyens de préserver les plages de l’Ile en nettoyant les plages ou nous allons mais nous sommes totalement sans ressources quand nous constatons combien la pollution est omniprésente surtout devant l’incivilité de certains touristes qui s’en foutent totalement alors que nous voyons de plus en plus de thaïlandais faire des efforts car ils prennent conscience de la préservation de leur Ile aidons les mais que des moyens sérieux soient mis en place pour éradiquer cette pollution.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2018 Copyright - Jadea Co., td. Samui | website handcrafted with by Jadea-samui.com