• Préparer votre voyage

    sur Koh Samui

Préparez votre Voyage

Koh Samui ! La seule évocation de ce nom provoque, aussitôt, une sensation de bien être. Entre rêve et dépaysement, cette destination révèle de nombreuses surprises à qui sait voir, écouter et s’imprégner des charmes et des mystères du Royaume de Siam : plages de sable blanc, climat tropical, nature luxuriante, temples bouddhistes à l’architecture impressionnante, gastronomie aux saveurs et aux arômes uniques, culture riche et variée…

La Thaïlande est idéale pour un premier voyage en Asie, que ce soit en couple, entre amis ou en solitaire. Mais par où commencer ? Quelles sont les choses importantes à savoir concernant les préparatifs de ce voyage entre les formalités à remplir, le type de bagages à emmener, les précautions à prendre ? Quelles sont les choses à savoir sur le Pays du Sourire et ses habitants ? Comment se comporter, une fois là-bas ? Quelles sont les us et coutumes à respecter ? Quels types de plats doit-on manger ? Quels sont les règles de sécurité à respecter ?

Koh Samui ! La seule évocation de ce nom provoque, aussitôt, une sensation de bien être. Entre rêve et dépaysement, cette destination révèle de nombreuses surprises à qui sait voir, écouter et s’imprégner des charmes et des mystères du Royaume de Siam : plages de sable blanc, climat tropical, nature luxuriante, temples bouddhistes à l’architecture impressionnante, gastronomie aux saveurs et aux arômes uniques, culture riche et variée…

La Thaïlande est idéale pour un premier voyage en Asie, que ce soit en couple, entre amis ou en solitaire. Mais par où commencer ? Quelles sont les choses importantes à savoir concernant les préparatifs de ce voyage entre les formalités à remplir, le type de bagages à emmener, les précautions à prendre ? Quelles sont les choses à savoir sur le Pays du Sourire et ses habitants ? Comment se comporter, une fois là-bas ? Quelles sont les us et coutumes à respecter ? Quels types de plats doit-on manger ? Quels sont les règles de sécurité à respecter ?

Menu de navigation

Utilisez les liens ci-dessous, pour atteindre directement la section qui vous intéresse

Comment se rendre à Koh Samui

Koh Samui est bien desservie en matière de moyens de transport. On peut accéder à l’île par avion depuis les principaux aéroports thaïlandais et étrangers. Certes, le billet est cher, mais c’est le plus rapide, notamment, pour de courts séjours. Autre possibilité : prendre le bateau depuis les ports de Donsak ou Chumporn. Les trains restent aussi une alternative : ils partent souvent de Bangkok, tandis que des services de bus assurent la navette vers les ports pour Koh Samui. Enfin, il y a les bus. Très prisés par les routards car peu chers, ils sont, généralement, climatisés et équipés de toilettes. Quoiqu’il en soit, vous n’aurez que l’embarras du choix. Il existe un type de transport pour chaque type de voyage et chaque budget.

Par Avion

Koh Samui possède son propre aéroport international privé, relié quotidiennement à de nombreuses destinations en Thaïlande et en Asie depuis les hubs occidentaux. C’est le moyen de transport le plus onéreux (mais aussi le plus pratique) pour se rendre sur l’île. Il y a pratiquement un vol par heure, de 6 h du matin à 22 h. Compter entre 7 000 et 15 000 bahts (Classe Affaires) le vol aller/retour (taxes comprises) selon si on réserve à l’avance, les horaires et les jours de départ. Possibilité aussi d’acheter simplement un aller.

Il existe, cependant, une astuce pour payer moins cher : il suffit de se rendre à Surat Thani (par avion low-cost («Air Asia» ou «Nok Air»), de préférence, train ou bus). Cette ville du Sud du Royaume est située tout près de l’archipel. De l’aéroport de la ville, des autocars et Minibus assurent le transfert (compter 1 heure de trajet, environ) jusqu’au port de Donsak, lieu de départ des ferries pour Koh Samui (1 heure 30, la traversée, environ). Généralement, «Air Asia» propose un package : avion/bus/bateau. Un conseil : ne pas choisir un vol trop tardif car il est très probable que vous n’arriverez pas à temps pour embarquer sur le dernier ferry en partance pour l’île. Vous serez, alors, dans l’obligation de passer la nuit à Surat Thani.

Liens utiles

Par Train

Concernant Koh Samui, les trains partent, régulièrement, de la gare ferroviaire principale de Bangkok, appelée «Hualamphong». Des services de bus assurent la navette vers les ports pour atteindre l’archipel, le lendemain. Possibilité d’acheter des billets groupés comprenant le train, le bus et le bateau pour l’île dans la plupart des agences de voyages à Bangkok, et directement à la gare. Une fois, à Koh Samui, on peut prendre les billets retour dans des agences de voyages ou directement à Nathon sur l’embarcadère. Un conseil : prendre une couchette dans le train de nuit, le temps passera plus vite et vous serez plus en forme à l’arrivée.

Le train est un des moyens de transport les plus utilisés par les Thaïs. Les prix y sont particulièrement bas, bien qu’ils soient rarement ponctuels et roulent souvent à vitesse réduite (de l’ordre de 40 km/heure en moyenne). Ils restent, cependant, un moyen ludique et agréable de voyager et de découvrir une autre facette du Royaume de Siam.

Vous aurez le choix entre 3 catégories de places : La 3e Classe, bondée, souvent peu confortable (excepté pour les trajets courts) et non climatisée. Parfaite pour tous celles et ceux qui désirent être en contact direct avec la population locale et profiter pleinement des paysages. La 2e Classe, ventilée ou climatisée (c’est selon) reste assez confortable. Vous aurez droit au passage des vendeurs ambulants (tout comme pour la 3e classe) avec leurs plateaux de brochettes Satee, cuisses de poulet, noix de cajou, gâteaux de riz, boissons… Les trains couchettes («Sleepers») étant rares, ils sont, généralement, très demandés. La 1ere Classe est plus onéreuse, mais climatisée, pour laquelle une hôtesse (ou un hôte) est à votre service, avec la proposition de plusieurs menus et petits-déjeuners (en supplément). Les 1ere et 2e Classes-Couchettes sont impeccables, avec la fourniture de draps propres et de couvertures.

Dans la mesure du possible, réservez votre billet, au minimum, plusieurs jours à l’avance pour être certain(e) de pouvoir voyager à la date prévue. Les trains sont souvent pris d’assaut, surtout, en périodes de fêtes et jours fériés, mieux vaut donc s’y prendre en amont.

Liens utiles

Par Bateau

Koh Samui est assez bien desservie par les compagnies maritimes. Plusieurs possibilités s’offrent aux voyageurs, concernant la liaison par bateau depuis le «continent» ou entre les îles. On compte 4 principales compagnies maritimes, chacune couvrant une zone particulière de l’archipel et ayant ses spécificités. Il existe aussi le bateau de nuit qui fait la navette entre Surat Thani et l’île. Enfin, d’autres compagnies, moins connues, proposent aussi des liaisons avec des tarifs intéressants.

Dans le cas où l’on embarque avec une voiture, mieux vaut se présenter à l’embarcadère où officie la compagnie, au moins 1 heure avant l’heure de départ (minimum). En périodes de fêtes et jours fériés, venir 3 heures à l’avance.

Liens utiles

Par Bus

C’est, de loin, le moyen de transport les plus économique et pratique pour atteindre Koh Samui. En règle générale, le confort est au rendez-vous (climatisation, sièges en bon état..). Pour se rendre dans l’île, on peut acheter un billet bus + ferry, directement au Terminal de la ville de départ. Les agences de voyage locales proposent aussi ce genre de service. Il n’y a pas de limite concernant les bagages (donc pas de surplus à payer).

A savoir : Surveillez vos affaires car des vols surviennent, quelquefois, dans les bus dont les Occidentaux sont souvent les cibles. Voyagez léger, assurez-vous que votre sac ne quitte pas la soute à bagages sans vous et fermez bien vos poches. Des témoignages font état de vols sur les départs de bus à bas prix depuis “Khao San Road” (Bangkok). La plupart des Thaïs sont des gens honnêtes, corrects et respectueux, donc pas de panique !

3 types de bus sont proposés :

Le Bus Gouvernemental
Se prend à un Terminal. Dessert toutes les villes et villages. Peu cher et pratique pour les petites distances. Ne circule que la journée. Confort très médiocre.

Le Bus Privé
Opère dans toutes les zones touristiques. Climatisé, confortable et rapide. Utilisé pour les longues distances. Circule, généralement, de nuit. Boisson et halte dans un restaurant, inclus dans le prix.

Le Bus «VIP»
Offre un nombre restreint de sièges qui permet une inclinaison maximale. Climatisé, rapide, très confortable, mais plus cher. Repas et boissons, inclus dans le prix du billet.

Les Saisons sur Koh Samui

Le climat sur l’île reste très agréable tout au long de l’année, chaud et humide, mais souvent rafraîchi d’une agréable brise marine venue du Golfe.

Les meilleures périodes pour découvrir Koh Samui et son archipel se situent entre décembre et février et entre juin et septembre, avec des température oscillant entre 25° et 35°.

Le climat sur l’île reste très agréable tout au long de l’année, chaud et humide, mais souvent rafraîchi d’une agréable brise marine venue du Golfe.

Les meilleures périodes pour découvrir Koh Samui et son archipel se situent entre décembre et février et entre juin et septembre, avec des température oscillant entre 25° et 35°.

Voyager léger

Même si on ne part pas dans les mêmes conditions et dans le même état d’esprit à 20 ans ou à 50 ans, la première chose à savoir c’est qu’à Koh Samui, il fait chaud toute l’année. C’est un climat tropical et les températures ne descendent jamais en dessous de 25°. Dès lors, un bon conseil : au moment de faire vos valises, voyagez léger ! Ne les chargez pas et emmenez ce qui vous semble indispensable pour votre séjour. Lorsque vous arriverez dans ce pays, vous trouverez tout sur place et à des prix défiant toute concurrence ! Privilégier, avant tout, les habits légers à entretien facile (comme le coton) qui se lavent naturellement, sèchent en un rien de temps et (si possible) ne se repassent pas. Pour la Thaïlande, mieux vaut oublier certains tissus comme le polyester, la soie ou le lin, trop contraignants à l’usage et peu propices au climat ambiant. Mais surtout, chassez le sentiment de panique face à la valise vide !

De plus, attention, aux franchises, à l’aéroport, lors de l’enregistrement de vos bagages à l’embarquement. La franchise correspond au poids ou au nombre de valises que vous pouvez transporter gratuitement en soute. Chaque compagnie aérienne (régulière, low cost ou charter) dispose de sa propre législation en la matière : le poids et la taille de bagages autorisés varient en fonction de son règlement intérieur et du trajet effectué. Les franchises dans les compagnies régulières varient entre 20 et 23 kg par personne (30 kg en ce qui concerne «Emirates»). Dans les compagnies charters et low cost, la franchise se situe plutôt autour de 15 kilos. Plus le poids de votre bagage dépassera la franchise autorisée, plus la taxe sera lourde. Soyez vigilant(e), donc !

Même si on ne part pas dans les mêmes conditions et dans le même état d’esprit à 20 ans ou à 50 ans, la première chose à savoir c’est qu’à Koh Samui, il fait chaud toute l’année. C’est un climat tropical et les températures ne descendent jamais en dessous de 25°. Dès lors, un bon conseil : au moment de faire vos valises, voyagez léger ! Ne les chargez pas et emmenez ce qui vous semble indispensable pour votre séjour. Lorsque vous arriverez dans ce pays, vous trouverez tout sur place et à des prix défiant toute concurrence ! Privilégier, avant tout, les habits légers à entretien facile (comme le coton) qui se lavent naturellement, sèchent en un rien de temps et (si possible) ne se repassent pas. Pour la Thaïlande, mieux vaut oublier certains tissus comme le polyester, la soie ou le lin, trop contraignants à l’usage et peu propices au climat ambiant. Mais surtout, chassez le sentiment de panique face à la valise vide !

De plus, attention, aux franchises, à l’aéroport, lors de l’enregistrement de vos bagages à l’embarquement. La franchise correspond au poids ou au nombre de valises que vous pouvez transporter gratuitement en soute. Chaque compagnie aérienne (régulière, low cost ou charter) dispose de sa propre législation en la matière : le poids et la taille de bagages autorisés varient en fonction de son règlement intérieur et du trajet effectué. Les franchises dans les compagnies régulières varient entre 20 et 23 kg par personne (30 kg en ce qui concerne «Emirates»). Dans les compagnies charters et low cost, la franchise se situe plutôt autour de 15 kilos. Plus le poids de votre bagage dépassera la franchise autorisée, plus la taxe sera lourde. Soyez vigilant(e), donc !

Le Passeport

Pour partir à Koh Samui, il est indispensable d’avoir un passeport valide ! Surtout, ne vous y prenez pas au dernier moment ! Les délais de délivrance, habituellement de 1 semaine à 15 jours entre le dépôt à la Mairie et la réception du document, peuvent atteindre plus d’un mois si les démarches s’effectuent à l’approche de la période des vacances (printemps et été). Nous vous conseillons vivement de vous reporter sur le site officiel de l’Administration Française concernant la marche à suivre et les pièces justificatives à apporter. Si votre enfant ne possède pas de passeport, vous pourrez en faire la demande auprès de votre mairie. Dans le cas où vous habitez dans le pays, vous pouvez recevoir votre passeport par courrier.

Pour ce qui est d’une demande de Visa, votre passeport doit obligatoirement être valable pendant au moins 6 mois, lors de votre voyage en Thaïlande. Si vous possédez un passeport qui expire dans moins de 6 mois, vous ne pourrez pas obtenir le fameux Visa, sauf dérogation. Il vous faudra impérativement le prolonger en contactant l’Ambassade ou le Consulat de France en Thaïlande. Une fois arrivé(e) en Thaïlande, il est préférable que vous ayez une copie de votre passeport sur vous.

Le Visa

Le Visa est un document officiel apportant la preuve que vous avez eu l’autorisation d’entrer en Thaïlande. Il se présente sous la forme d’un tampon authentifié, effectué par les autorités compétentes locales. Surtout, il va se révéler être votre premier lien avec le Royaume de Siam, lorsque vous débarquerez à l’aéroport. Suivant le type de séjour que vous allez entreprendre, vous aurez à répondre à des Visas bien spécifiques. Les Français (au même titre que les ressortissants de la plupart des pays de l’Union européenne) qui se rendent en Thaïlande, arrivent simplement avec leur passeport en cours de validité : ils obtiennent, alors, gratuitement un coup de tampon qui leur donne droit à un séjour de 30 jours (s’ils arrivent par voie aérienne) et 15 jours (s’ils arrivent par voie terrestre). La validité de votre passeport doit être de plus de 6 mois à partir de la date d’entrée en Thaïlande, quelque soit la durée de votre séjour dans le pays.

Un dernier point très important

Au moment de remettre votre passeport à l’officier de l’Immigration pour faire valider votre Visa (quel qu’il soit), présentez bien la page où il se trouve. Il arrive quelquefois qu’on octroie par inadvertance le Visa d’office 30 jours, ce qui a pour conséquence d’invalider votre Visa demandé ultérieurement en France. Aussi, lorsqu’on vous rendra le passeport, vérifiez bien qu’on vous ait mis le nombre de jours correspondant à votre Visa. Dans le cas contraire, faites remarquer la faute, celle-ci sera rectifiée aussitôt au stylo (pas d’inquiétude, c’est valable). Par contre, si vous vous apercevez trop tard de l’erreur, vous serez alors obligé(e) de retourner au Bureau d’Immigration le plus proche de votre lieu de séjour. Généralement, ils rectifieront leur méprise. Mais ne tardez pas trop quand même… En résumé, toujours bien surveiller à ce que le tampon corresponde au Visa que vous avez demandé pour votre séjour en Thaïlande.

Opter pour une Assurance Voyage

Lors de la préparation de votre séjour en Thaïlande, le sujet de l’assurance voyage va s’imposer très vite à vous. Évidemment, lorsque l’on part en vacance, on a tendance à tout prévoir pour que son séjour se passe dans les meilleures conditions possibles. On envisage rarement les imprévus ou les différents problèmes qui pourraient subvenir durant son périple. Et pourtant, il est souhaitable de souscrire une assurance voyage, ne serait-ce que pour partir l’esprit tranquille. C’est à la fois une sécurité et une question de bon sens. L’objectif principal de ce type de contrat est de vous protéger vous et votre famille en vous garantissant une sécurité financière et en vous secondant en cas d’urgence. Cependant, avant toute chose, il faut se poser les bonnes questions afin d’obtenir une couverture la plus large possible et qui réponde clairement à vos besoins. Le but n’est pas de tomber dans la paranoïa ni dans la surenchère en matière de prestations et de coûts, mais juste d’avoir la garantie d’être préservé(e) et bien assisté(e) en cas de problème.

Préparer une trousse à pharmacie

A vrai dire, il n’existe pas de trousse de pharmacie type. La composition de celle-ci est à adapter en fonction du voyage que vous allez organiser en Thaïlande. Dans les meilleurs des cas, il est préférable de demander conseils à votre médecin. Il saura répondre à toutes vos questions et vos inquiétudes. Si vous ou votre enfant suivez un traitement particulier, assurez-vous auprès de votre médecin ou de votre pédiatre, ainsi que de l’Ambassade de Thaïlande que vos médicaments sont autorisés dans le pays. Pensez à vous munir de vos ordonnances (si possible traduite en anglais) pour justifier votre traitement. Ne pas oublier aussi d’emporter et de garder sur vous votre carnet international de vaccinations. Enfin, avoir sur vous les coordonnées de votre médecin et du pédiatre. Si vous avez des problèmes de santé particuliers, ils doivent être consignés sur un carnet ou un document que vous garderez avec vous tout au long de votre voyage, dans votre passeport ou votre carnet de vaccinations.

La Thaïlande est un pays relativement «propre» et assez développé économiquement. En matière d’hygiène, il faut respecter les règles de base et ne surtout pas boire l’eau du robinet qui n’est pas potable, la plupart du temps, dans tout le pays. Les vaccins les plus communs tels que celui contre le Tétanos, les Hépatites «A» et «B», la Diphtérie et la Typhoïde sont à faire, le cas échéant.

Partir avec suffisamment d’argent (mais pas trop)

Combien faut-il emporter ? A vrai dire, tout va dépendre du type et de la durée du séjour que vous allez entreprendre en Thaïlande, ainsi que vos habitudes en matière de voyage. Certaines personnes préféreront retirer quelques dizaines d’euros avant leur départ de France et utiliser leur carte de crédit en Thaïlande pour effectuer divers retraits, d’autres opteront, tout de suite, pour un retrait massif dans leur banque et changeront au fur et à mesure leurs euros dans les bureaux de change du Royaume.

Quoiqu’il en soit, il est déconseillé de changer des euros en bahts (monnaie thaïlandaise) avant votre départ de France, car le taux de change est souvent prohibitif dans les établissements bancaires de notre pays. Il est préférable de voyager avec quelques centaines d’euros en poche (dont une majeur partie en grosses coupures). A votre arrivée dans un aéroport en Thaïlande, vous trouverez de nombreux bureaux de change et des distributeurs automatiques, à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Surtout, ne vous précipitez pas dans les premiers bureaux de change ou banques venus, il arrive souvent qu’il y ait des différences au niveau des taux de change entre établissements concurrents.

Les banques sont ouvertes, généralement, de 8 h 30 à 15 h 30 et clôturent le week-end. Elles sont fermées durant les jours fériés et les festivals qui sont assez nombreux durant l’année.

La carte bancaire doit être surtout utilisée en recours, dans le cas d’achat dans les boutiques de luxe ou de paiement pour l’hôtel. Ne pas l’utiliser pour de faibles retraits d’argent ou pour de petites sommes, car les commissions sont souvent élevées. Il est bon d’avoir du cash sur soi, ne serait-ce que pour les escales durant votre vol en direction de la Thaïlande.

Une fois à Koh Samui, les distributeurs automatiques de billets «ATM» («Automatic Teller Machines») demeurent le meilleur et le plus sûr moyen pour retirer de l’argent directement et rapidement en devise locale. C’est un procédé pratique pour obtenir de la monnaie thaïlandaise, tout en vous offrant le meilleur taux de change. Les distributeurs sont largement répandus dans toute l’île. Ils acceptent la majeur partie des cartes de crédit, ainsi que les cartes de retrait. Cependant, pour chaque retrait effectué, les banques facturent ce service ente 3 euros et 5 euros

© 2017 Copyright - Jadea Co., td. Samui | website handcrafted with by Jadea-samui.com
2 Partages
Partagez2
+1
Tweetez
Partagez