Fruits de Koh Samui (et de Thaïlande)

Doté d’un ensoleillement exceptionnel et d’un sol riche, l’île de Koh Samui et son archipel offrent une vaste gamme de fruits tropicaux, que pour la plupart vous n’auriez probablement jamais eu l’occasion de goûter auparavant. On les mange frais, en salade, en jus de fruit ou en “Fruit Shake”. Certains sont même ajoutés dans la cuisine locale pour agrémenter les saveurs. Ils sont surtout un vrai délice et leur charme risquent de vous accompagner encore longtemps après votre séjour.

De par la particularité de son climat, très chaud et humide, et l’abondance de ses terres, l’île offre une variété de fruits sans nulle autre pareille. Ceux-ci possèdent des textures bien différentes de ceux que nous avons l’habitude de consommer de part chez nous. Ils sont, notamment, beaucoup plus sucrés et incroyablement parfumés. Un séjour dans l’archipel (au même titre que la Thaïlande) est l’occasion rêvée de déguster ces fruits frais, remplis de vitamines et introuvables en Occident. Bien que certains soient saisonniers, il y a toujours un large choix disponible.

Tous ces fruits, vous les trouverez dans les marchés locaux de l’île ou en bord de route, dans des stands improvisés, produits artisanalement dans les cultures ou les terrains privés environnants. Entre parfums, couleurs, formes et textures étonnantes… vous n’aurez qu’une envie : les goûter. Ne vous en privez pas, surtout ! Koh Samui, à l’instar du Royaume de Siam, est un véritable Paradis pour les produits de la Nature.

NOIX DE COCO

Disponible toute l’année, on en trouve à travers tout le pays. Elle est utilisée comme fruit, comme boisson et bien sûr, on la découvre sous toutes ses formes dans la composition de nombreux plats et pâtisseries.

C’est un produit important pour l’économie thaïlandaise (Koh Samui est le premier producteur de noix de coco du Royaume de Siam avec 2 millions de fruits produits par mois !) La noix de coco râpée peut être utilisée à l’état brut dans les gâteaux, mais elle est la plupart du temps transformée en lait et crème de coco (respectivement «Ka-Thi» et «Hua Ka-Thi»).

Le lait et la crème de coco ont la propriété de calmer le feu du piment. C’est surtout à Bangkok et dans le Sud du pays que l’on use et abuse le plus de la noix de coco et de ses sous-produits dans la cuisine.

MANGUE

Un des fruits les plus populaires en Thaïlande, avec de nombreuses variétés. La mangue est traditionnellement mangée mûre, les faces du fruit étant coupées latéralement pour donner 3 morceaux (les deux faces et le noyau). On mange la pulpe avec une petite cuillère.

En dessert, elle peut être accompagnée de riz gluant et d’un nappage de lait coco. Les mangues sont aussi mangées vertes (goût acide), et râpées dans des salades. La mangue jaune, mûre et sucrée, est à essayer absolument. La variété thaïe est succulente, mais non-exportable dans le monde.

Elle doit être consommée dans les 2-3 jours après sa cueillette. Celles que l’on trouve en France ne sont pas comparables.

DURIAN

Le Durian, ou durion, est l’un des fruits exotiques les plus prisés de Thaïlande (et de Koh Samui). Ce gros fruit ovoïde, vert à l’extérieur et blanc à l’intérieur, recouvert d’épines, peut atteindre jusqu’à 7 kg.

Le fruit en lui-même est de forme oblongue, recouvert de piquants et long de plus de 40 cm. Il est surtout connu pour son goût particulier et la très forte odeur qu’il dégage. Pour décrire son odeur et sa saveur, on parle de crème au fromage, de sauce à l’oignon, mais aussi d’ail, d’excréments de porc, de vieille chaussette, d’égouts, de vomi, de boules puantes, d’œufs pourris…

Il est d’ailleurs interdit dans les aéroports. Et malgré tout cela, le fruit est extrêmement apprécié en Asie où l’on en produit et en consomme 1.500.000 tonnes par an. Prêt(e) à tenter l’expérience ?

BANANE

La variété “Nam Wa” est probablement la plus populaire parmi les 30 variétés que l’on peut trouver en Thaïlande (dont la plupart à Koh Samui). Parmi elle, la grande banane (“Gluai Hom”) ressemble à celle que l’on mange dans nos contrées occidentales. Elle est aussi appelée “banane odorante”, car elle émet un doux parfum. La banane “Gluai Nam Wa” est de taille moyenne. Elle est la plus utilisée pour les différentes recettes de desserts thaïs. “Gluai Kai”, la petite banane, appelée communément “banane œuf” car sa forme et sa couleur tendent vers celles des œufs. Elle est bombée, de couleur jaune oscillant vers le rosé et le blanc. Elle est, généralement, vendue en grappe dans les marchés. “Gluai Lep Mu Naang”, appelée aussi “banane en doigt de femme” : très fine et toute petite, son goût est proche de celui de la “Gluai Kai”. Elle est aussi vendue en grappe.

Très apprécié dans le Royaume de Siam, la banane arbore, généralement, une couleur jaune pâle lorsqu’il est mûr. La feuille de la variété “Nam Wa” est utilisée pour envelopper des préparations de certains plats typiques comme le “Plaa Khao Rat Sot Maklua” ou le “Ta Ko Sa Khu”. Souvent mangé tel quel, ce fruit peut aussi être bouilli, sauté ou frit. Il est délicieux avec du riz gluant ou nature. On trouve la banane partout en beignet frit, excellent mais très calorique ! C’est une source de vitamine “B” et de potassium

PAPAYE

Fruit allongé de couleur verte, puis jaune orangé à maturité, pouvant peser plusieurs kilos, sa chair est orange, juteuse et très parfumée. Le centre du fruit contient de nombreuses petites graines arrondies et noires. Il existe 2 variétés de papayes en Thaïlande, celle avec de la chair rouge, et l’autre avec une chair jaune-orangée.

La papaye encore verte est râpée et utilisée comme ingrédient de base dans le «Som Tam», une des salades les plus populaires du pays. Le fruit mûr se mange frais avec quelques gouttes de jus de citron. On la cuit aussi en confiture. On trouve de la papaye partout en Thaïlande, proposée par des vendeurs de rues, découpée en morceaux et conservée dans de la glace.

La papaye est une excellente source de vitamine C, et est réputée pour guérir des constipations.

JACK FRUIT

C’est l’un des plus gros fruits au monde. Il a peut mesurer jusqu’à 40 cm de long, faire un diamètre de 15 cm et peser jusqu’à 30 kilos, voir plus ! La peau du fruit est non seulement épaisse mais couverte de rugosités. La chair jaune d’or se trouve compartimentée à l’intérieur du fruit et noyée dans de multiples fines membranes jaune pâle.

Le Jack Fruit est un fruit composé. Celui-ci est formé de la pulpe jaune d’or enveloppant une graine. Cette pulpe jaune, on peut la manger crue tandis que la graine peut être consommée bouillie ou grillée.

RAMBOUTAN

Fruit originaire de Malaisie, son nom vient d’ailleurs du malais : «rambout», signifiant «barbe». Son aspect est particulier : le fruit est recouvert de poils verts et caoutchouteux.

L’intérieur est un noyau gris recouvert d’une pulpe blanche translucide, à la saveur douce et parfumée, particulièrement délicieuse et au goût unique très sucré. On utilise le ramboutan comme le litchi. Il est riche en vitamine «C».

Une variété pousse souvent dans les cours de récréation d’où son nom thaï : «Ngo Rong Rian» («rambutant des écoles»).

MANGOUSTAN

Un autre fruit introuvable en Europe et absolument divin. De la taille d’une orange et de couleur violet foncé, la peau épaisse d’environ 1 cm abrite un cœur blanc divisé en segments. L’intérieur du fruit est divisé en quartier plus ou moins irrégulier, chacun détenant un gros noyau lisse.

Sa chair, à la fois soyeuse et juteuse, sucrée et acidulée, fond dans la bouche. Certainement un des fruits les plus fins du monde. Il est meilleur consommé un peu froid (les mettre au frigo). Attention ! Quand on ouvre un mangoustan, la peau tâche.

Il est riche en vitamine “C”, “E” et en béta-carotène. Il est également très riche en glucide : 16% de glucide le place devant la cerise et la mangue, mais peu énergétique avec 62 Kcal / 100g.

ANANAS

L’ananas compte parmi les meilleurs fruits tropicaux avec son goût aigre et sucré. Sa forme particulière, ainsi que la couleur de la pulpe et de la pelure sont très attrayantes. Il contient une gamme de vitamines et de calories ainsi que de la levure qui aide à l’absorption des protéines. C’est pour cette dernière raison que plusieurs salades et apéritifs comprennent des morceaux d’ananas.

Dans certaines régions, le jus est beaucoup plus apprécié que le fruit comme tel.

A Koh Samui (et en Thaïlande), l’ananas “Saparot” se consomme, généralement, cru. Il pèse environ 1 kg, est coloré et a très bon goût. Il pousse dans les jardins et assaisonnent les repas. Plus petits que ceux que nous trouvons en France et qui sont importés d’Afrique ou du Brésil, ils ne sont pas astringents, mais sucrés et parfumés.

POMME DE ROSE

Un peu en forme de poire, sa texture est quelque peu fibreuse. Certains fruits sont vert clair, d’autres roses. La peau est translucide, et on la mange avec le fruit. L’intérieur est blanc avec quelques graines à enlever.

C’est un fruit sucré avec beaucoup d’eau, et un arrière-goût légèrement amer, ce qui en fait le choix idéal si vous préférez un fruit pas trop sucré.

SALACCA

De forme ovale, il présente un aspect particulier et peu amical en raison de la multitude d’épines qui couvrent sa peau fragile. La saveur du fruit est légèrement sucrée et rappelle un peu un bonbon.

Il est facile, mais un peu pénible à éplucher à mains nues.

Les Thaïlandais préfèrent souvent le mettre dans une passoire et les secouer pour racler les barbes.

TAMARIN

Ce fruit possède une longue gousse semblable à une fine coquille dure. Bien qu’il soit souvent utilisé comme assaisonnement dans la cuisine thaïe, le tamarin peut être mangé cru. Il suffit de fendre la coquille pour révéler la chair qui ressemble à de la pâte de chocolat. Ôter la veine légèrement acide qui descend d’un côté du fruit, puis grignoter la chair épaisse et gluante autour des graines qui sont à l’intérieur.

Le goût est semblable aux dattes, avec un ton légèrement aigre-doux. Attention à ne pas exagérer : la pulpe du tamarin est connue pour ses effets laxatifs. Le fruit entre dans la composition de certains médicaments destinés à faciliter le transit lors des traitements contre le Cancer.

SANTOL

Aussi connu sous le nom de «pomme aigre», le santol a environ la taille d’un pamplemousse. A l’intérieur de l’écorce épaisse, le fruit est divisé en 4 ou 5 segments de pulpe blanche avec un jus acidulé très citrique.

Sa structure interne ressemble à celle du mangoustan, avec 3 à 5 graines, enrobées dans une pulpe comestible. D’un blanc transparent, juteuse, cette pulpe a un goût sucré, acide voire aigre.

LONGANE OU ŒIL DU DRAGON

Le longane est un fruit d’environ 2 cm de diamètre et qui possède une peau fine et relativement cassante, de couleur brun-rouge à brun-jaune. La peau est également recouverte de fines protubérances régulières, un peu à la manière du litchi, quoique nettement moins marquées.

La chair est translucide et sucrée, et contient un noyau unique de couleur brun-foncé. Ce fruit est généralement consommé frais de la même manière que le litchi.

De plus, c’est un fruit pour lequel la mise en conserve est relativement aisée.

LANGSAT

L’arbre est droit, atteignant 10 à 15 m de hauteur, avec une écorce rouge-brune ou jaune-brune. Le fruit, en grappe de 2 à 30, est ovale ou presque rond, de 2,5 à 5 centimètres de diamètre. Sa couleur est gris-jaune pâle, velouté. Le fruit contient 5 ou 6 segments de chair aromatique, blanche, translucide, juteuse, à la saveur légèrement acidulée.

Les graines qui adhèrent plus ou moins à la chair, sont habituellement présentes dans 1 à 3 des segments du fruit. Elles sont vertes, relativement grosses, très amers, et parfois, la chair peut acquérir une partie de l’amertume.

FRUIT DU DRAGON

C’est le fruit d’un cactus épiphyte originaire d’une zone assez large d’Amérique Latine. La plante se compose d’un ensemble de tiges rampantes, d’environ 6 à 12 m de longueur. Sa floraison nocturne blanche à l’agréable parfum rappelle celui de la vanille.

Le fruit possède l’épiderme rose vif recouvert d’écailles, et peut atteindre environ 700g. Sa chaire ressemble par sa texture et la présence de petits pépins noirs, à celle du kiwi, avec un goût, cependant, beaucoup plus doux et fin, très légèrement acidulée de fruit pas mûr. Il existe 3 sortes de fruits provenant d’autant espèces distinctes, tous comestibles, à basse teneur en calories, et portant une peau épaisse à petites feuilles.

Ce fruit se consomme généralement frais. On le déguste généralement à la petite cuillère, après l’avoir coupé en 2.

SAPOTILLE

Ce fruit possède une écorce rugueuse brune, d’environ 2 mm d’épaisseur qui se pèle facilement. Sa chair est légèrement granuleuse comme celle de la poire, avec des pépins ovales et aplatis en leur centre. La couleur varie du jaune roux au marron foncé.

Elle est juteuse, sucrée et très parfumée. Sa saveur est comparée au miel ou à l’abricot. La sapotille se consomme crue, telle quelle, ou dans les salades de fruits. Elle doit être consommée bien mûre, sinon sa teneur élevée en tanin rend sa saveur déplaisante. On la cuit aussi en confiture ou on la fait pocher.

C’est une riche source de fibres, de cellulose, de sucre et de vitamines.

NOIX DE CAJOU

Fruit de l’anacardier qui pousse, surtout, sur l’île de Phuket, la noix de cajou entre dans la composition de nombreux plats thaïs. Le fruit se trouve à l’intérieur de l’écorce marron qui est au sommet du fruit. Le jus de cette “pomme” peut être consommé. Il est légèrement acidulé et très parfumé.

Lorsqu’il n’est pas consomme frais, il évolue, se charge en alcool. La coque de la noix est composée de 2 coquilles, l’une, à l’extérieur, de couleur verte et fine, l’autre, interne, de couleur brune et dure, séparées par une structure à cavités qui contient une résine phénolique caustique, appelée baume de cajou, utilisée en industrie. Au centre de la noix, se trouve une seule amande en forme de demi-lune d’environ 3 centimètres de longueur, entourée d’une pellicule blanche.

Elle deviendra, après avoir été grillée et salée, la «Noix de Cajou» que l’on connaît dans nos assiettes.

CITRON VERT

C’est un élément important dans la cuisine thaïlandaise, mais aussi pour les cuisines du reste de l’Asie du Sud. Ce fruit rentre dans la composition de nombreux plats. Le citron vert est aussi exploité pour son odeur et son acidulé dans les parfums ou dans les produits anti-moustique ou autres ourdissants.

En Thaïlande, ce fruit pousse dans tout le pays, sauf dans l’extrême Nord.

GOYAVE

La goyave est un fruit tropical d’origine brésilienne et antillaise notamment, comestible rond, ovale ou en forme de poire, de 3 à 10 cm de diamètre (jusqu’à 12 cm). Il a une peau fine et fragile, vert pâle à jaune, piquetée de noir chez quelques espèces quand le fruit est mûr, rose à rouge chez d’autres, et une chair crème à orange saumon avec plusieurs petits grains durs et un arôme fort et caractéristique.

La goyave est riche en vitamines “A”, “B” et “C” (la goyave est plus riche en vitamine «C» que les agrumes habituels, la peau en contenant près de 5 fois plus qu’une orange, soit en moyenne 243 mg par 100 g). Elle contient aussi des quantités importantes de calcium, ce qui est peu courant dans un fruit. Le fruit peut se manger tel quel, en jus, en sorbet, ou en sirop. Le jus de goyave peut être blanc ou rose.

En Thaïlande, la goyave est mangée mûre ou encore verte, souvent avec un mélange de sel et de sucre (le mélange de base est du sel, du sucre, et du piment). Elle a un goût plutôt acide.

LITCHI

C’est un élément important dans la cuisine thaïlandaise, mais aussi pour les cuisines du reste de l’Asie du Sud. Ce fruit rentre dans la composition de nombreux plats. Le citron vert est aussi exploité pour son odeur et son acidulé dans les parfums ou dans les produits anti-moustique ou autres ourdissants.

En Thaïlande, ce fruit pousse dans tout le pays, sauf dans l’extrême Nord.

ORANGE

Délicieuse sous forme de boisson (“Naam Som”) ou de fruit. D’apparence verte en extérieur, cette variété trouvée en Thaïlande regorge de son liquide orange à la fraîcheur extrême et au gout succulent.

Quelques fruits suffisent pour remplir une bouteille.

JUJUBE

C’est un fruit peu renommé en Europe, mais en Thaïlande, il est assez apprécié. Le jujube est aussi connu sous le nom de “date de Chine”, “date de Corée” ou encore “date d’Inde”. Ce fruit pousse seulement dans une partie de l’Asie, dont le Royaume de Siam. De forme oblong, il est consommé pour améliorer la force musculaire, prévenir les maladies du foie et les ulcères.

Il soigne aussi la peau sèche, le manque d’appétit, la fatigue, la diarrhée, l’anémie, l’hypertension, les inflammations, l’asthme et même les maladies de l’œil. Il est également utilisé comme anti-inflammatoire, hydratant, anti-rides et comme soulagement des coups de soleil. Dans la médecine traditionnelle chinoise, il est utilisé comme sédatif, pour favoriser le sommeil.

MELON D’EAU

Le melon d’eau est très utilisé dans la sculpture sur fruits car sa taille permet de produire des œuvres spectaculaires.

La chair du melon d’eau est généralement rouge ou jaune à maturité et contient de très nombreuses graines noires incrustées dans la chair.

Il contient jusqu’à 93% d’eau et est donc très désaltérant.

MAYONG CHIT

Ce fruit est originaire de la région Indonésie-Malaisie. Il fait partie de la même famille que les Noix de Cajou. Il est de couleur jaune-orange et ressemble à une mangue miniature. Sa chair juteuse rappelle celle du kaki avec un goût proche de la mangue.

Il existe 2 variétés : une au goût sucré et une plus acidulée. La variété sucrée est mangée mûre, tandis que la version acidulée est consommée avec un mélange sucre-sel-piment.

Il n’est pas nécessaire de l’éplucher pour le consommer.

PASTÈQUE

De grande taille, ce fruit est très apprécié en Thaïlande, comme dans tous les pays tropicaux pour ses qualités rafraîchissantes. Cultivée dans les pays chauds et tropicaux, la pastèque est connue et appréciée pour ses vertus rafraîchissantes depuis des temps très reculés.

Ce fruit de forme ovale, peut peser plusieurs kilos. Sa peau vert foncé enveloppe une chair juteuse qui peut être blanche, verte, jaune ou rouge selon les variétés. Le centre du fruit contient des graines noires non comestibles. Très désaltérante, la pastèque se consomme nature, mais peut aussi servir à l’élaboration de glaces et de sorbets.

Elle est surtout réputée pour être riche en antioxydants (lycopène), et contient également quelques vitamines (vitamine C, vitamine B1, vitamine B6 et vitamine A).

POMELO

Le pamplemousse originaire de Thaïlande peut mesurer jusqu’à 20 cm de diamètre, et pèse facilement plusieurs kilogrammes. Le fruit est arrondi, soit aplati soit en forme de poire. La peau est jaune-vert, granuleuse et épaisse. Il renferme des quartiers de fruits à la couleur rouge-violette assez sucrés.

La consommation de pamplemousse, serait spécifiquement liée à la prévention de certains types de cancers, comme ceux de la bouche, du pharynx, de l’œsophage, de l’estomac, ou encore du colon. Chez des sujets atteints d’hypercholestérolémie, la consommation de 2 pamplemousses par jour aurait la propriété de diminuer les taux de cholestérol et de triglycérides sanguins.

POMME CANNELLE

Fruit tropical de la famille du Corossol, originaire d’Amérique Tropicale, il existe une dizaine de variétés. La pomme cannelle fait environ 10 cm de diamètre. Elle est entourée d’une sorte d’écorce à écaille assez épaisse. Sous ces écailles dures, se trouve une chair blanche, tendre, sucrée et parfumée qui se mange telle quelle. Elle est criblée de pépins ronds et aplatis d’environ 1 cm de diamètre.

Le fruit est consommé nature. Il est très fragile et difficile à conserver.

CARAMBOLE

Le fruit est une baie, qui peut mesurer de 5 à 8 cm de long avec 5 côtes saillantes qui, lorsqu’on le coupe, font ressembler les tranches à une étoile. Sa chair translucide est croquante, juteuse, un peu filandreuse et acidulée comme la rhubarbe.

Selon les variétés, il est utilisé en jus ou en salade de fruits, en confiture ou dans des sauces. D’un goût spécial, on s’en sert beaucoup pour décorer les plats et desserts. Le carambolier est un arbre tropical à feuilles persistantes qui peut atteindre jusqu’à 5 mètres de hauteur. La carambole se présente en grappes sur les branches et sur le tronc.

Quand la carambole est bien mûre, elle sert essentiellement à la décoration culinaire. Elle a une teneur élevée en vitamine C.

BERGAMOTE

La bergamote ressemble à un petit citron vert légèrement boursouflé. Ce fruit pèse entre 80 et 200 grammes, il est, généralement, récolté pour les huiles essentielles contenues dans son écorce. En Thaïlande, on l’utilise râpé dans la confection de plusieurs plats, notamment, le curry vert. Sa feuille parfume aussi de nombreuses sauces.

GRENADE

Originaire d’Asie, ce fruit est réputé avoir des vertus thérapeutiques (lutte contre le Cancer du sein, du côlon, mais surtout, de la prostate). Remplie d’antioxydants et de vitamine “C”, on dit même que le grenade stimulerait la libido et lutterait contre la sénescence (vieillissement de l’organisme).

Originellement, le sirop de grenadine était tiré des pommes grenades. Aujourd’hui, il n’en est rien. Le sirop de grenadine est juste un mélange industriel de fruits rouges. Le nom de grenade vient du latin “granatus” qui signifie “abondant en grains”. On ne trouve ce fruit dans les marchés de Koh Samui qu’à certains moments de l’année.

FRAISE

La Fraise a fait son apparition en 1934 dans la province de Chiang Mai. Malgré sa petite taille, sa couleur peu avenante et son faible rendement, cette fraise a suscité rapidement un grand intérêt comme fruit dans les jardins thaïlandais. La production est devenue économiquement importante à partir du début des années 1980. La production de fraises se limite aux provinces de Chiang Mai et de Chiang Rai, dans le Nord de la Thaïlande, une fois par an, où le climat frais de Décembre à Mars favorise son développement.

Les fruits sont récoltés de début Novembre à Mai. C’est en Janvier et Février que la production atteint son maximum. La fraise thaïlandaise est très sucrée et très goûteuse, mais le prix demeure assez cher, comptez entre 60 Bahts et 140 Bahts le sachet sur Koh Samui, entre 50 gr et 200 gr.

DES FRUITS TOUTE L’ANNÉE

A Koh Samui, vous trouverez aussi de nombreux fruits que l’on mange dans la plupart des pays occidentaux. Il suffit d’aller dans les grandes surfaces de l’île (“Tesco Lotus”, “Makro”, “Big C”). Vous n’aurez que l’embarras du choix : plusieurs variétés de pommes, raisins, fraises, cerises, kiwis, poires…

Toute l’Année : Banane, Noix de Coco, Goyave, Pastèque et Papaye

Janvier : Jack Fruit, Ananas, Fraise

Février : Jack Fruit, Fraise

Mars : Jack Fruit, Mangue, Mayong Chit, Fraise

Avril : Jack Fruit, Durian, Ananas, Mangue, Litchi, Mayong Chit, Fraise

Mai : Ananas, Mangue, Mangoustan, Ramboutan, Longane, Litchi, Durian, Jack Fruit, Mayong Chit, Fraise

Juin : Ananas, Durian, Litchi, Longane, Mangue, Magoustan, Ramboutan,

Juillet : Durian, Longane, Mangoustan, Ramboutan

Août : Durian, Longane, Mangoustan, Pomelo, Ramboutan, Sapotille, Litchi

Septembre : Mangoustan, Pomelo, Pomme, Ramboutan, Sapotille, Orange, Grenade

Octobre : Orange, Sapotille, Pomelo, Grenade

Novembre : Orange, Sapotille, Pomelo, Fraise

Décembre : Ananas, Sapotille, Fraise

Source : Kohlidays

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2018 Copyright - Jadea Co., td. Samui | website handcrafted with by Jadea-samui.com