2020, l’Année de l’Interdiction des Sacs en Plastique à Usage Unique en Thaïlande

La Thaïlande célèbre 2020 en beauté avec la prohibition des sacs en plastique à usage unique dès le 1 Janvier dans tous les principaux magasins, centres commerciaux, supermarchés, Konbini (supérettes de style “7 / Eleven”, “Family Mart”, “Tesco Express”…), et autres magasins de vente au détail…, en attendant une interdiction complète en 2021. 

Cette loi fait suite à la campagne de sensibilisation initiée par le Gouvernement thaïlandais dès 2018, suite à laquelle 75 des plus importants acteurs du secteur de la grande distribution avaient décidé de cesser de fournir des sacs en plastique à usage unique à compter de ce mois, dans le but de réduire le volume de déchets plastiques, devenu au fil des décennies un véritable fléau dans le pays.

L’embargo devrait réduire l’utilisation des sacs en plastique jusqu’à 9 Milliards par an, soit 20% de la consommation actuelle dans le Pays du Sourire. Un début de réponse pour la lutte contre la pollution, endémique dans le Royaume.

OPINION PUBLIQUE VS POLLUTION PLASTIQUE

Ces dernières années, l’opinion publique thaïe a été très concernée et mobilisée par ce problème mondial, notamment, grâce aux nombreux reportages, articles et vidéos publiés sur les médias nationaux et réseaux sociaux, afin de sensibiliser le public aux graves risques auxquels étaient confrontés les animaux et la flore (mais aussi des conséquences néfastes jusque dans nos assiettes) face aux déchets et aux débris laissés dans la nature et la mer, et qui ont provoqué de nombreux accidents, principalement parmi la Flore et la Faune Aquatiques.

TOUS CONTRE LE PLASTIQUE !

“CP All Plc” (qui exploite l’enseigne “7/11” sur tout le territoire), “Central Department Store”, “The Mall Group Ltd”, “Foodland Supermarket Ltd”, “Siam Makro Plc”, “Tesco Lotus Ltd”, “Central Food Retail Ltd” (le plus important détaillant du Royaume), “Powerbuy Ltd”, “Robinson Plc”, “Big C Supercenter Plc”… Ces poids lourds de la grande distribution internationale ont signé le 1 Janvier 2019 un programme initié par le Gouvernement du Royaume en 2018, afin de réduire de 13,5 Milliards le nombre de sacs en plastique utilisés en Thaïlande chaque année, en cessant de les distribuer à leurs clients dans 24 500 canaux, à partir du 1 Janvier 2020.

Chose promise, chose due : depuis le début de l’année, ces principales enseignes et Grandes Surfaces ne fournissent plus aucun sac en plastique.

Le Département de la Lutte contre la Pollution estime que 45 milliards de sacs en plastique sont consommés par an en Thaïlande, dont 40% (ou 18 Milliards) proviennent des marché des produits frais, tandis que 30%, soit 13,5 Milliards de sacs, proviennent de la distribution en magasins.

UNE POLITIQUE “ZÉRO PLASTIQUE”

Le Département de la Lutte contre la Pollution (“PCD”) a présenté un plan d’action étalé sur 20 ans concernant la gestion des déchets plastiques de 2018 à 2037, qui comprend des mesures pour empêcher les Thaïlandais d’utiliser 7 articles en plastique : bouchons, plastique oxodégradable, microbilles, sacs en plastique de moins de 36 microns d’épaisseur (largement connus sous le nom de sacs en plastique à usage unique), contenants alimentaires en polystyrène, gobelets et pailles.

On estime que les consommateurs thaïlandais achètent chaque année 700 000 tonnes de polystyrène pour les contenants alimentaires, 1,72 million de tonnes de gobelets et pailles en plastique, ainsi que 1,17 million de tonnes de sacs en plastique. Ils produisent, également, environ 1,13 kilogramme de déchets par jour et par habitant, ce qui représente environ 27 millions de tonnes de déchets par an. Le Gouvernement a lancé le plan en annonçant une interdiction d’utiliser des bouchons en plastique dans les bouteilles d’eau potable dès 2018, en espérant éradiquer environ 2,6 milliards de pièces, soit environ 520 tonnes de plastique, par an.

LES SACS EN PLASTIQUE EN ZONE RURALE

Jusqu’à présent, le Royaume détiendrait la 6e place (peu enviable) parmi les principaux pays du monde qui déversent des déchets dans la mer. Grâce à la campagne de sensibilisation lancée par le Gouvernement, le Royaume a vu ses efforts récompensés en la matière : le Ministère de l’Environnement a déclaré que durant les 5 derniers mois, le pays aurait réduit l’utilisation des sacs en plastique de 2 Milliards, soit environ 5 765 tonnes, en encourageant les consommateurs à refuser volontairement les sacs en plastique.

Cependant, certaines habitudes sont encore difficiles à éradiquer, surtout lorsque l’on réside dans la campagne. Les ruraux représenteraient à eux seuls 40% des consommateurs de sacs plastique en Thaïlande, en grande partie à cause des marchés locaux, grands utilisateurs de ce type de produit.

De son côté, jusqu’à présent, le consommateur moyen de Bangkok utiliserait 8 sacs en plastique par jour, ce qui entraînerait jusqu’à 80 Millions d’articles en plastique par jour.

LE PLASTIQUE, UN SECTEUR AUX ABOIS

Autre problème que soulève cette interdiction, et pas des moindres : il existerait environ 500 usines de fabrication de plastique en Thaïlande avec plus de 8 000 employés. Une forte baisse du nombre de commandes à la suite de l’interdiction entraînera automatiquement des pertes d’emplois dans un proche avenir et des dommages collatéraux importants à l’industrie estimés à 30 Milliards de Bahts par an.

Pressentant une catastrophe économique et un manque à gagner abyssal, les professionnels de ce secteur d’activité mettraient la pression au Gouvernement pour sortir du tout plastique “en douceur”, et auraient envoyé une lettre au “PCD”, demandant un programme de réhabilitation, sans compter une compensation pour les employés et les entreprises.

Quoiqu’il en soit, le Gouvernement thaïlandais a fixé la fin de l’utilisation des sacs plastique pour 2021.

On le sait, la lutte contre la pollution est un travail de longue haleine, à la fois fastidieux et répétitif. Dans l’ère du réchauffement climatique, il ne faut jamais cesser d’informer, de sensibiliser, d’expliquer pour qu’un jour prochain, la Thaïlande (et tout autre pays) puisse avoir l’espoir d’offrir aux générations futures un monde propre et sans déchets plastiques.

Source : Coconuts Bangkok et Kohlidays

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2018 Copyright - Jadea Co., td. Samui | website handcrafted with by Jadea-samui.com